Ravioles

Ravioles, vous avez dit ravioles… Des ravioles de Romans ? du Champsaur ? de Villar d'Arène ?

Non, il ne s'agit des petits carrés de pâte farcis au fromage et au persil et cuits à l'eau, ni des petits beignets à base de pommes de terre et de fromage.

Il s'agit bien des ravioles faranchines (de Villar d'Arène, nommées aussi ravioles du Queyras), une sorte de gratin à base de purée reposant sur un lit de confit d'oignons relevée par une touche de crème savoureuse disposée délicatement dans une petite cheminée.

Ingrédients pour 4 personnes

1 kg de pommes de terre

200 g d'oignons

160 g de beurre

1 cuillère à soupe de miel (en option)

200 g de crème liquide

200 g de crème épaisse (double)

Sel, poivre et un soupçon de poudre de noix de muscade

 

Pour commencer, préparez le confit d'oignons en faisant revenir les oignons émincés dans le beurre à feu moyen d'abord puis à feu doux. Pour éviter une coloration trop marquée des oignons, ajoutez quelques cuillères à soupe d'eau et pourquoi pas un peu de miel, pour le goût.

Pendant la caramélisation lente des oignons, faites cuire les pommes de terre à la vapeur avec leur peau. Après cuisson, épluchez-les et écrasez-les (à la fourchette ou au presse purée) en ajoutant la crème liquide au fur et à mesure. Assaisonnez la purée avec un peu de noix de muscade, salez et poivrez.

Disposez le confit d'oignons dans un plat à gratin et recouvrez-le avec la purée.

Au centre du plat, formez un petit puits dans la purée pour y disposer la crème épaisse.

Faites gratiner le tout dans un four bien chaud.

Les commentaires sont fermés